jeudi 18 octobre 2007

Le jeune homme sur la tasse

Au début du XIXème siècle, on faisait parfois peindre son portrait sur une porcelaine de Sèvres pour l'offrir en gage d'amour.On imagine la terreur des amoureux à l'idée de casser le délicat objet!
Quelques unes ont traversé les siècles et sont parvenues jusqu'à nous mais on peut penser que certaines ont été symboliquement fracassées en cas d'amour trahi reproduisant alors l'éclat d'un coeur brisé.

7 commentaires:

tongue in cheek a dit…

Simple elegant glorious
I love your style and these muted shades

Merisi a dit…

Everything your paintbrush touches, turns out beautiful.
Merci for the tour!

Envol de papillons a dit…

C'est si délicat ... merci pour ces merveilles !

lena sous le figuier a dit…

Une ravissante et touchante coutume, joliment réinterprétée par ton talentueux pinceau, et j'adore le défouloir fracassant!
Aurais tu eu la tentation de personnaliser ce portrait... Et toujours ce minuscule 12X12, c'est très fort.

lasourceauxbois a dit…

Belles tonalités, douces et reposantes.

zoechiffon a dit…

mais heureusement ,ton joli tableau
conservera l'heureux élu qui "lui" n'a pas trahi !!!! chouette une histoire d'amour qui finit bien !!!

audomaroise a dit…

Non seulement nous découvrons tes jolies oeuvres sur ton blog, mais nous nous y cultivons aussi : magique ! Bon week-end !

Related Posts with Thumbnails